5 clés pour s’alléger

J’ai toujours aimé la simplicité. Depuis mon enfance, où je bricolais des objets pour leur donner une seconde vie, j’ai souvent transformé, redessiné, réinventé des choses pour qu’elles embellissent mon quotidien en ayant une âme, un je-ne-sais-quoi de plus. Ainsi, je me sentais proche du minimalisme.

Pourtant, lorsque j’ai déménagé l’an dernier, je me suis rendue compte à quel point j’avais entassé, gardé, conservé des objets qui envahissaient mon espace, et par voie de conséquence mon esprit.

Des bibelots, des meubles, des vêtements, des chaussures et des accessoires (beaucouppppppp 🙂 ! ), des livres, des DVD, des CD, du matériel hifi et tant d’autres choses… J’ai donc retroussé mes manches, et j’ai vendu, donné et jeté. Désormais, je ressens une grande joie de m’être débarrassée du superflu et je vais vous donner 5 clés pour vous alléger vous aussi :

 

 

1. Ne gardez que ce que vous utilisez chaque mois

A part votre déco de Noël, vous devez conserver uniquement ce dont vous vous servez régulièrement. Adieu les ustensiles « au cas où », le vase de tante Bernadette, les magazines déjà lus, toutes les fringues que vous contemplez mais que vous ne remettrez jamais et tous ces bibelots qui prennent la poussière. Idem pour les CD, les livres ou autres choses matérielles qui encombrent votre intérieur.

En un mot : DE-SEN-COM-BREZ!

Prenez alors le temps de ressentir à quel point vous allez vous sentir plus zen. Car après vous être débarrassé(e) de toutes ces choses superflues, votre mental va changer. Du coup, votre vie aussi et vous prendrez un nouveau tournant, celui de ne faire entrer dans votre maison que l’essentiel, le strict nécessaire à votre bien-être 🙂 Et pour aller plus loin, vous verrez que ce qui s’applique aujourd’hui aux objets s’appliquera également à tous les autres domaines de votre existence.

 

2. Remplacez un objet par un autre

Lorsque vous souhaiterez acheter une nouvelle chose, posez-vous la question de savoir en quoi elle sera très utile à votre vie. Vous allez être surpris(e) de voir que votre manière d’acheter sera différente. Vous vous rendrez mieux compte de l’impact que veut avoir la publicité sur vous et vous saurez rester de marbre face aux arguments marketing les mieux ficelés. Vous changerez également de manière de consommer, de lieux de consommation aussi, en privilégiant la qualité ou ce qui vous ramène à vos valeurs.

Ce qui fera vraiment la différence avec avant, c’est que vous allez sortir un objet de votre intérieur pour en laisser entrer un nouveau. Envie d’un nouveau sac à main? Vous donnez l’ancien à votre petite sœur ou à une oeuvre caritative. Une série de bols? Uniquement parce que vous avez cassé les vôtres ou que la famille s’agrandit. Un nouveau pull en cachemire? Faites d’abord le tri de vos pulls et jetez ceux qui ne sont plus mettables, donnez ceux que vous n’avez pas mis la saison dernière et comptez ceux qui restent dans votre armoire. Etc…

 

3. Concentrez-vous sur le présent

Évitez de stocker les affaires du passé en pensant que c’est le meilleur moyen de vous souvenir d’événements agréables. Pendant longtemps, j’ai conservé des cartons entiers de souvenirs, de cadeaux, de vêtements qui me rappelaient une occasion, des objets qui avaient marqué une période de ma vie. La vie, c’est MAINTENANT, ne vivez pas dans un musée, allégez-vous, libérez-vous! Bien entendu, ce sera surement un moment difficile lorsque vous donnerez ou vendrez des objets qui vous rappellent un moment particulier, alors réfléchissez à la manière dont vous allez faire plaisir à quelqu’un en faisant ce don et cela vous apportera beaucoup de joie de préparer des objets pour des personnes qui auront vraiment plaisir à les recevoir. Pensez également au bonheur qui va grandir au fur et à mesure que vous aurez désencombré votre vie. Parce que désencombrer son intérieur, c’est faire de la place aussi dans son cerveau, c’est ranger et organiser son mental, c’est aérer son esprit. Essayez, vous serez beaucoup plus focalisé(e) sur le présent et vous changerez positivement!

 

4. Appréciez le temps gagné

Une fois que vous aurez allégé l’espace et désencombré vos étagères et vos placards, vous allez rapidement prendre conscience d’avoir réduit une grande partie de votre ménage. Fini les bibelots et les livres à déplacer pour faire la poussière, les meubles qui entravent le passage de l’aspirateur, les vêtements entassés à repasser ou à plier, les dizaines de produits entamés qui traînent dans la salle de bains, etc…

Vous allez savourer d’avoir plus de temps pour vous et de dépenser votre énergie pour des choses vraiment utiles. Chaque minute est précieuse, ne perdez pas de temps dans ce genre de futilités qui vous emprisonnent et vous gâchent la vie.

 

5. Etre ou posséder, choisissez!

Vous connaissez la chanson « Les choses » de J.J Goldman? « Je prie les choses et les choses m’ont pris. C’est plus je pense mais j’ai donc je suis ». Beaucoup de gens pensent exister à travers ce qu’ils possèdent et passent à côté de leur vie, car ils donnent bien trop de valeur aux biens matériels dont il s’entourent ou qu’ils envient. Certains se réveillent, ont besoin de se recentrer et de donner du sens à leur existence sur terre, d’autres ne sont que la somme de leurs possessions, c’est-à-dire bien peu de chose au final…

Moi j’ai choisi d’être beaucoup et de posséder un peu. Me démunir de tout, non, et je ne crois pas que ce soit la philosophie du minimalisme. A chacun de trouver son équilibre, ses propres limites, celles où l’on sent que l’on n’est pas ce que l’on possède, où l’on se sent léger et LIBRE.

Le grand ménage que j’ai réalisé dans ma vie m’a permis de mieux apprécier ce que j’ai conservé (surtout des objets sentimentaux), de donner avec beaucoup de plaisir des objets qui, maintenant, servent réellement et de conserver mon temps pour ceux et ce que j’aime. Je sais qu’aucun bien ne peut définir mon existence, que je ne serai jamais esclave de quelque possession que ce soit, et je me sens sereine et forte pour affronter l’avenir. Je suis entièrement MAÎTRE DE MA VIE.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  • Em 8 septembre 2017 at 8 h 34 min

    J’aime beaucoup ton article ! Je suis déjà une convaincue, mais ne lâchons rien pour convertir le reste du monde 🙂

    Reply
    • Marie 8 septembre 2017 at 19 h 32 min

      Merci Em,

      Je suis ravie que mon article te plaise et que tu sois passée toi aussi du côté green de la force! Le changement est bien là et beaucoup évoluent, petit à petit. Laissons le temps au temps et de belles choses se dessiner… pour notre plus grand bonheur 🙂

      Reply
  • Le minimalisme – Sarah conte des histoires 19 décembre 2017 at 23 h 35 min

    […] articles de Marie, d’Aleksandra, de Vicky et le blog de Julie Mais aussi celui-ci , celui-là et […]

    Reply

Leave a Comment

CommentLuv badge