LE POUVOIR DE LA GRATITUDE

Si elle n’est pas le bonheur lui-même, la gratitude en a toutefois le goût. Nous ne pouvons éviter les souffrances et les épreuves tout au long de notre vie, mais nous pouvons en conscience choisir notre attitude et aiguiser notre regard à percevoir le bon pour nous remettre sur la voie du mieux.

La gratitude, c’est le salut, car c’est l’instant où l’on comprend que le pire moment peut devenir le meilleur. C’est consentir à ce qui advient, remercier la Vie de ce qu’elle nous apporte et minimiser le mauvais pour maximiser le bon.

Conseils pour exprimer sa gratitude et être reconnaissant

POURQUOI EXPRIMER SA GRATITUDE ?

Exprimée en deux étapes, la gratitude est bienfaisante quand elle est affirmée en toute conscience. Il y a d’abord la constatation du bien reçu et l’effort qu’il a demandé, qu’il soit matériel ou immatériel. Vient ensuite la reconnaissance du fait que la source de ce bienfait se trouve en dehors de soi, source qui peut être une autre personne, mais aussi la Nature, Dieu ou la Vie elle-même.

Plus nous savons dire merci, plus notre état général est positif, meilleure est notre santé, car savoir s’émerveiller et remercier contribue à notre bien-être émotionnel. Notre enthousiasme grandit au quotidien, nous acquérons un plus grand positivisme quant à l’avenir, une plus grande envie de prendre soin de nous et de pratiquer un sport, une meilleure qualité de sommeil. Pas moins de 90 études ont été lancées, patiemment suivies et analysées pour comprendre l’impact de cette émotion si particulière ; il a été remarqué une baisse significative du risque de dépression – Étude de l’université de Miami – Robert Emmons et Michael McCullough. Et cela n’est que le début.

Éprouver de la gratitude

Les bienfaits de la gratitude sont multiples, relationnels, éthiques, psychiques, somatiques, surnaturels et permettent d’être plus enthousiastes, mieux disposés à agir et plus déterminés, plus heureux et détendus aussi, plus inclinés à aider l’autre et surtout plus désireux d’évoluer spirituellement. Éprouver de la gratitude réduit aussi le sentiment de solitude, car cela nous permet de nous sentir reliés aux autres, même lorsque les moments passés ensemble sont rares. Touché, notre altruisme s’exprime alors à son tour, nous incitant à partager ou rendre ce que nous avons reçu.

Savoir exprimer sa gratitude, c’est comme déballer l’amour, l’amour de la vie puisé dans les petites choses, le fameux « ici et maintenant » tellement ardu pour nous tous qui avons tendance à regarder toujours ailleurs. En nous sentant plus reconnaissant, en nous concentrant sur l’instant présent, nous nous sentons plus riche, et nous attirons ainsi plus d’abondance dans notre vie.

Apprendre à cultiver sa gratitude

Savoir exprimer sa gratitude nous donne un meilleur moral et nous préserve en bonne santé, car cette attitude développée par la psychologie positive est une démarche profondément réjouissante. Plus nous disons merci, moins nous nous sentons déprimés. Car chaque merci permet de nous sentir reconnaissant, de nous émerveiller et nous libère de la jalousie, de l’envie et de l’amertume. La gratitude est bienfaisante, car elle aide à diriger notre attention vers les choses heureuses de la vie et vers les autres.

Cette attitude, qui requiert une part d’humilité, permet de reconnaître la valeur d’autrui sans nier notre propre valeur et facilite l’acceptation du caractère interdépendant des humains. Elle suppose d’être attentif à nos émotions, car si nous ne sommes pas en contact avec ce qui se passe à l’intérieur de nous, l’émotion de gratitude passera inaperçue, laissant la part belle à des émotions négatives et plus fortes comme la colère.

La gratitude nous entraîne dans une spirale de réalisation de soi. En sachant nous réjouir, nous stimulons notre appétit à nous épanouir et engageons des actions en direction de ce qui compte vraiment pour nous. Nous faisons alors naturellement de meilleurs choix et percevons mieux chaque rayon de chance qui s’offre à nous.

La magie de la gratitude est d’engendrer un cercle vertueux. Non seulement on réjouit celui à qui on l’adresse, mais aussi soi-même. La gratitude, c’est le désir de donner amour pour amour et d’en ressentir une joie durable. Chaque fois, il s’agit de la réponse à un bienfait, à un don gratuit.

Au fil des dons constatés et reconnus jusque dans leurs détails les plus infimes, le chemin de gratitude nous ouvre à l’émerveillement et à la reconnaissance et crée l’abondance. Le miracle de la multiplication se produit lorsque nous sommes reconnaissant.

Que notre gratitude soit innée ou engendrée par un exercice délibéré, le plus formidable est que son effet nous impacte de la même façon et nous rend plus heureux. La gratitude a le pouvoir de réparer, d’énergiser et de changer nos vies en profondeur. On pourrait imaginer qu’il est question de magie, alors qu’il s’agit bien d’une transformation que vous pouvez initier volontairement par des pensées pour vous permettre de prospérer et de vous relier au monde.

« Souvent, aussi longtemps que quelque chose manque à notre ardent désir, cette chose nous semble supérieure à tout; et lorsque nous l’avons, notre désir ardent se porte sur une autre, et une égale soif de vivre nous possède, et nous restons ainsi, toujours, bouche béante. » Lucrèce

Le pouvoir de la gratitude

COMMENT CULTIVER LA GRATITUDE ?

La gratitude est comme un muscle qu’il faut entraîner régulièrement :

D’abord, reconnaissez un ou plusieurs biens reçus aujourd’hui et prenez conscience de leur gratuité.

Enumérez chaque soir cette ou ces choses pour lesquelles vous voulez dire « merci », en détaillant cinq caractéristiques concrètes au moins pour chacune, avant de goûter la paix, la joie et l’amour que cette description du don éveille en vous.

Ressentez le plaisir d’avoir reçu et le désir de partager et de donner.

Décidez alors de poser cet acte comme une libre réponse d’amour, par surabondance du bienfait premier que vous avez reçu.

Notez-les sur un bout de papier et déposez-les dans un vase, un bocal ou une jolie boîte, au fil des jours de la semaine.

De temps en temps, surtout lorsque vous vous sentirez moins heureu.x.se ou confiant.e, lisez vos billets à voix haute. Plus vous vous exercerez, plus vous verrez les bénéfices dans ce que vous avez vécu.

J’espère que je vous aurai donné envie, comme moi, d’être une happycultrice, car la joie est contagieuse. Souriez, remerciez, soyez reconnaissant.e et joyeu.x.se, vous rendrez les autres heureux. Pour ma part, je vous remercie du plus profond de mon coeur d’être de plus en plus nombreux à vous intéresser à mon travail !

Laissez-moi, si vous le souhaitez, un commentaire ci-dessous, je serai ravie de partager et d’échanger avec vous !

Avec toute ma gratitude,

Laisser un commentaire

Fermer le menu